«INTERSPORT est un de nos clients historiques et donc une étude de cas très intéressante à analyser. Nos outils ont évolué avec eux et nous nous sommes également adaptés à leurs besoins et aux prérogatives du marché. Nous savons par expérience que la période des fêtes de fin d’année est cruciale pour les e-commerçants. Nous mettons donc tout en œuvre pour éviter le moindre désagrément au moment du parcours client. Les développements menés avec INTERSPORT sont significatifs et représentent pour nous un très bon élève qui agit en amont pour supprimer toutes les erreurs possibles et avoir ainsi un site de vente proche de la perfection », a commenté Fabien Van Herreweghe, Directeur Général de Mr Suricate.

INTERSPORT : un exemple à suivre

Michael ALIMI, Directeur Technique Digital d’INTERSPORT : « Bien avant la période de Noël, les livraisons de nouveaux développements de notre site d’e-commerce sont mis en attente. C’est ce que l’on appelle la période de « freeze ». Le plus important est d’être opérationnels pour nos clients et éviter aux maximums les bugs donc pas question de créer des embouteillages de fonctionnalités et de développements. Aussi, nous commençons cette période de freeze deux semaines avant le Black Friday (27 novembre) jusqu’à la fin des soldes de janvier. »

Une gestion des tests de 10 minutes à la place d’une journée

« Avant les outils de Mr Suricate, nous avions besoin d’une journée entière pour re-tester toutes les fonctionnalités du site après la livraison d’une nouvelle version. Nous avions une journée incompressible de tests de non-régression. Aujourd’hui, cela ne prend que 10 minutes ! En seulement 10 minutes, avec une quarantaine de scénarios critiques en pré-production, nous savons si tout est OK ou pas. Pour nous, c’est le meilleur argument : le gain de temps ! », a développé Michael ALIMI, Directeur Technique Digital d’INTERSPORT

Plus rapide et plus rigoureuse

« Avant, nous effectuions les tests de non-régression à la main et on ne pouvait pas passer partout. Aujourd’hui, les tests sont automatisés avec toute la rigueur d’un outil de test automatisé comme Mr Suricate. Au final, nous effectuons ces tests en moins de temps et avec plus d’efficacité et plus de stabilité d’une session à l’autre. Pendant une période de test d’une nouvelle version, nous effectuons 2 à 3 livraisons pour recette par semaine sur notre pré-production afin d’analyser les fonctionnalités dans leur totalité. Si nous devions patienter à chaque fois une journée à tester la non-régression, cela ne pourrait pas fonctionner. Pendant cette période de rush, Mr Suricate nous fait gagner beaucoup de temps et de sérénité », poursuit Michael ALIMI, Directeur Technique Digital d’INTERSPORT.

Les bugs les plus testés par INTERSPORT :

  1. Les nouveaux modes de livraison, comme la livraison à domicile depuis les magasins.
  2. La page d’inscription (permettant également l’adhésion au programme de fidélité).
  3. La page de paiement
  4. La mise à jour du panier

L’atout : l’adaptation

« Le process de mise à jour des scenarii est fait en deux phases : pré-production et production. Ainsi, Mr Suricate est prévenu en amont des nouvelles fonctionnalités du site et adapte immédiatement les scénarios. Ainsi le Jour J, le scénario est entièrement automatisé et fonctionnel au moment de la mise en production. Avant, la mise en ligne était un moment stressant pour détecter les éventuels bugs. Maintenant, nous savons que Mr Suricate a déjà tout vu et tout géré avant », a développé Michael ALIMI, Directeur Technique Digital d’INTERSPORT.

Les pires bugs 

Parmi les problèmes qui peuvent impacter un site, ceux liés aux achats sont évidemment les pires pour un site d’e-commerce.

  1. Les choix de livraison.
  2. Les problèmes de paiement.
  3. Les codes promos (visibles et invisibles).
  4. Le vidage du panier.
  5. Les créations de compte.

Abonnez-vous
à la formule intégrale !

Papier + numérique

Le magazine + l’édition digitale sur ordinateur, mobile et tablette