The Body Shop et Dove joignent leur forces avec les organisations PETA, Cruelty Free Europe, HSI, Eurogroup for Animals et ECEAE (représentant un total de 100 organisations membres à travers 26 pays de l’Union européenne*) afin de mobiliser dès à présent 1 million de citoyens européens et revendiquer le maintien des lois visant à interdire le test de cosmétiques sur les animaux.

En 2004, après de nombreuses campagnes menées par les consommateurs et les organisations de protection des animaux sur plusieurs décennies, l’Union européenne interdisait le test des produits de beauté sur les animaux. En 2009, la lutte progressa encore plus loin : le test des ingrédients cosmétiques fut également interdit. Enfin, c’est en 2013 que l’interdiction à la vente de produits cosmétiques ayant été testés sur les animaux est entrée en vigueur. L’Union européenne marqua le début d’une révolution pour tous les autres pays du monde et un modèle en matière de bien-être animal.

Pourtant, les nouvelles exigences récentes de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) menacent le maintien de ces lois protectrices des animaux et compliquent tout progrès supplémentaire et démarches relatifs au bien-être animal initiés par Parlement européen depuis 2018 : notamment le projet d’interdiction mondiale du test de cosmétiques sur les animaux d’ici 2023.

Depuis 1989, The Body Shop a toujours mené campagne sans relâche contre ces pratiques, faisant partie des pionniers demandant l’arrêt de l’expérimentation animale en Europe. De son côté, depuis le milieu des années 1980, Dove n’a pas testé (ni demandé à d’autres de le faire) ses produits sur des animaux. L’approbation de Dove par PETA renforce son engagement à mettre définitivement fin aux tests sur les animaux partout dans le monde. En tant que marque leader vendue dans le monde entier, la marque a pris position au niveau mondial en interdisant tout test sur les animaux partout dans le monde : aucun projet n’est approuvé en interne s’il doit entraîner une obligation de test sur les animaux pour les produits ou les ingrédients. Certifiée sans cruauté animale, Dove soutient fièrement les interdictions mondiales visant à mettre fin au test sur les animaux et prête main forte aux législateurs, organisations de protection des animaux et entreprises partageants les mêmes valeurs, afin d’y parvenir.

The Body Shop et Dove s’unissent aujourd’hui pour appeler les consommateurs à agir afin de sauver les cosmétiques garantis sans cruauté animale. Comment faire ? Signer l’Initiative Citoyenne Européenne, une pétition officielle en ligne offrant l’opportunité aux citoyens de façonner l’Union européenne en mobilisant la Commission autour de nouveaux projets de lois.

Firdaous El Honsali, directeur des communications mondiales et du développement durable chez Dove, déclare « Chez Dove, nous nous opposons avec ferveur à la cruauté envers les animaux. Nous sommes fermement convaincus que les tests sur les animaux n’ont pas leur place dans les produits de beauté ou leurs ingrédients et nous avons été les premiers à proposer des alternatives sûres et non-animales pour évaluer la sécurité des produits et des ingrédients depuis de nombreuses années. Cet engagement nous pousse à prendre des mesures urgentes pour protéger l’interdiction de l’expérimentation animale dans l’UE. Avec nos partenaires, The Body Shop et les principaux groupes de protection des animaux, nous invitons immédiatement nos pairs de l’industrie de la beauté et les consommateurs à prêter leur voix à la lutte pour mettre fin une fois pour toutes à l’expérimentation animale dans l’UE en signant cette initiative citoyenne. »

Christopher Davis, directeur mondial de la RSE et de l’activisme chez The Body Shop International, ajoute « The Body Shop a été la première marque de beauté mondiale à lutter contre les tests sur les animaux dans les cosmétiques et cet engagement est au premier plan de nos campagnes militantes depuis plus de trois décennies. Notre travail avec nos partenaires de campagne Cruelty Free International a conduit à l’interdiction initiale du test sur les animaux au sein de l’Union européenne en 2013. Aujourd’hui, nous appelons l’UE (qui abrite le plus grand marché cosmétique au monde) à respecter la promesse fondamentale qu’elle a faite. Nous sommes fiers de collaborer avec Dove et de parler d’une seule voix, aux côtésde tous ceux qui œuvrent pour la fin des tests sur les animaux dans l’industrie cosmétique à l’échelle mondiale, et de soutenir cette Initiative Citoyenne Européenne. »

Les acteurs de l’industrie de la beauté appellent aujourd’hui les consommateurs à signer l’Initiative Citoyenne Européenne, une pétition entreprise par les associations de défense des animaux telles que People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), Cruelty Free Europe, Humane Society International (HSI), Eurogroup for Animals et European Coalition to End Animal Experiments (ECEAE). savecrueltyfree.eu

Abonnez-vous
à la formule intégrale !

Papier + numérique

Le magazine + l’édition digitale sur ordinateur, mobile et tablette