Le « C’était mieux avant » du regretté Michel SERRES avait le mérite de présenter simplement mais entièrement le saut de génération et l’évolution inéluctable de l’Homme.

Notre génération est la première à n’avoir pas connu la guerre et c’est certainement le plus grand progrès réalisé. Certes les envies, les jalousies et les asservissements sont toujours là et les 7 péchés capitaux nous rappellent notre condition humaine. Mais leur expression ultime par la guerre s’est déportée sur d’autres champs.

Et bien sûr, le champ numérique en fait partie.

Notre génération est également celle qui vit l’une des plus grandes transformations humaines. Yuval Noah Harari a décrit de manière très pédagogique (le père noël m’a même apporté la version BD !) et accessible au plus grand nombre ces évolutions, sauts et ruptures et jusqu’à l’Homo Deus.

L’Homme devient Dieu, créant la vie humanoïde (notre pôle innovation chez DATASOLUTION travaille depuis longtemps avec les robots Pepper sur des programmes de robot suceur, accueil, gestionnaire,…), améliorant sa condition organique avec le bionique et aujourd’hui manipulant son propre génome…

L’Homme veut suppléer (et supplanter) la nature pour gérer l’évolution…

C’est ce que nous décrit DOS SANTOS (notre Dan Brown européen) dans son best seller « la formule de Dieu » (lecture que je vous recommande), avec la perspective de l’atteinte de l’immortalité par la vie silicium remplaçante de la vie organique, et engendrée par cette même vie organique pour se substituer.

En attendant ce futur aux confins de l’extension de l’univers que nous ne verrons pas, accompagnons tous du mieux possible cette transformation digitale et sachons l’utiliser pour le meilleur uniquement.

Je vous engage donc à profiter de la neige qui tombe avant qu’elle ne fonde dans le monde… réel

Abonnez-vous
à la formule intégrale !

Papier + numérique

Le magazine + l’édition digitale sur ordinateur, mobile et tablette